En 2017, Sébastien Lambert décide de s’installer comme jeune agriculteur aux côtés de sa maman, Laurence, sur l’exploitation familiale. Au 1er octobre, c’est chose faite: il ne reste qu’à finaliser la reprise  d’une exploitation voisine pour permettre aux parents comme à Sébastien de tirer un revenu suffisant de leur travail. A l’été 2018, afin de solliciter les aides à l’installation, le jeune éleveur fait enregistrer officiellement sa convention de reprise. Alors que tout au long des démarches, l’administration avait assuré qu’il pourrait sans difficulté récupérer les références vaches allaitantes de la ferme reprise, Sébastien essuie finalement un refus clair et net au moment de sa déclaration d’installation. Le motif ? Il aurait dû faire enregistrer sa convention de reprise avant de solliciter les aides couplées dans sa déclaration de superficie, soit au plus tard en mai !

Sans ces références vaches allaitantes, la rentabilité de l’élevage de Sébastien est nettement compromise. La famille se tourne alors vers les services de la FWA pour obtenir de l’aide.

« Nous avons introduit un premier recours avec la FWA, explique le papa de Sébastien. Au terme de celui-ci, nous avons pu récupérer les références vaches allaitantes accordées aux jeunes agriculteurs. C’était un premier pas, mais toujours insuffisant pour assurer une rentabilité suffisante de notre exploitation au regard du nombre total d’animaux détenus » Une deuxième démarche est alors mise en place par la FWA, qui demande une audition pour défendre le dossier de ces agriculteurs mis en difficulté. « L’audition a été concluante, et grâce à l’intervention de la FWA, Sébastien a pu récupérer l’entièreté des références vaches allaitantes, ce qui lui permet d’éviter la perte de près de 50% de ses aides couplées. Sincèrement, je n’aurais pas pu aller défendre ce dossier seul face à l’administration ! Sans la FWA, c’est l’avenir de l’exploitation de mon fils qui aurait été mis en danger. »

Et le papa, soulagé de conclure : « Je témoigne de cette expérience avec plaisir, car ce n’est pas la première fois que je fais appel à la FWA pour m’aider à résoudre un problème dans mon exploitation, et à chaque fois, j’ai pu compter sur un soutien rapide et efficace qui m’a permis de sortir de mes difficultés ! »

 

 

Devenir membre FWA

Suivez l'évolution des prix grâce à notre outil de marchés
Savoir quand commencer vos récoltes grâce à notre outil météo
Nous vous offrons une sécurité juridique grâce à notre syndicat
Tout savoir sur votre secteur grâce à nos actus et notre pleinchamp

Inscrivez-vous à notre newsletter