Filière bovine: avoir une meilleure idée de l’évolution des prix en bovins

Posté le 23 janvier 2013 | comment Aucun commentaires.

La Commission «Productions Animales» de la FWA continue à tout mettre en œuvre pour obtenir un meilleur revenu en viande bovine. Dans ce cadre, de nombreuses démarches ont été entreprises et notamment une concertation directe avec les acheteurs de la grande distribution; du jamais vu!

Christian Son et Marie-Laurence Semaille (*)

En l’espace de 4 mois de réunions intenses et parfois difficiles, l’ensemble de la filière s’est entendue sur un accord interprofessionnel qui reconnait la nécessité d’un mécanisme mettant en relation l’évolution du prix des aliments et l’évolution du prix des bovins gras. La démarche a donc pour but d’avoir une reconnaissance du secteur de la distribution sur la nécessité pour le maillon ‘production’ de répercuter l’augmentation du prix des aliments pour le bétail. Avec des chiffres fournis par le service de gestion, on a pu montrer l’ampleur des pertes pour les producteurs.  Depuis septembre, on peut dire qu’une spirale positive de prix s’est très nettement enclenchée et elle s’est même accélérée ces 2 dernières semaines.

Il faut néanmoins rester vigilant car il faut que les agriculteurs en bénéficient par la vente de leur bétail.  Il faut mettre en lumière les variations de prix pour les producteurs et pour ce faire, il faut mettre en place des outils qui améliorent la transparence dans la filière bovine.  Pour cela, l’idée d’une sorte de ‘mercuriale’ des prix a été décidée. Quel est l’objectif?  Le but est d’avoir une indication des prix pratiqués sur le marché de manière rapide et bien ciblée en fonction de certaines catégories de bétail. Ce n’est finalement rien d’autres qu’un réseau d’échange d’information entre agriculteurs qui ne prétend pas être une vraie mercuriale des prix.  Le principale avantage de ce réseau réside dans le fait qu’il fonctionnera plus rapidement que ne fonctionne les canaux actuels de collecte des prix.

 Pourquoi une «mercuriale» des prix?

-                  Aujourd’hui, on peut constater qu’il n’y a plus de référentiel de prix: suppression de plusieurs marchés aux bestiaux (Bastogne, Neufchâteau).
-                  Plusieurs éleveurs et/ou engraisseurs nous informaient qu’ils avaient mieux vendu mais qu’ils ne pouvaient pas le communiquer à leurs confrères.
-                  Après avoir fait un travail minutieux, qui est d’élever/engraisser notre bétail, il nous semblait très important de le vendre à sa juste valeur.

 Fonctionnement de la «mercuriale»

-                  Les prix seront communiqué toutes les semaines (peut-être dans un premier temps tous les 15 jours dans une phase de démarrage).
-                  Celle-ci sera participative, c’est-à-dire donnant-donnant (vous donner des informations, nous et vous en recevrez).
-                  Elle sera ouverte à tous les agriculteurs et uniquement agriculteurs sur base d’une inscription nominative (pour les membres FWA: elle sera gratuite, pour les non-membres, une participation de 50€/an sera demandée pour la gestion de celle-ci).
-                  Pratiquement, l’éleveur et/ou engraisseur enverra les prix vendus de son bétail. Si possible, prix à la pièce; si bétail maigre, prix au kilo; si bétail gras; avec son nom, prénom  et à qui il l’a vendu.  Les prix seront envoyés par sms au 0479/088211 mais aussi éventuellement  à terme par mail et par fax.
-                  Les prix seront renvoyés aux membres de la mercuriale par sms de façon anonyme (secret de confidentialité garanti). Donc, uniquement le prix sera communiqué, mais l’acheteur doit être connu pour garantir la crédibilité du système.
-                  Les prix seront toujours HTVA et hors commission du marchand. En d’autres termes, le prix communiqué sera le prix net perçu par l’agriculteur.
-                  La FWA se réserve le droit de passer un coup de fil pour vérifier un prix qui semble erroné et/ou demander le double du bordereau d’une facture de la bête vendue (et tout ceci pour garantir la transparence et la crédibilité du système).
-                  Pour rappel, celle-ci ne fonctionnera qu’avec vous et pour vous. Si nous n’avons pas d’informations, nous ne savons pas les communiquer.

(*) Pour la Commission «Production Animales» de la FWA

Articles pouvant vous intéresser