Producteurs fermiers et créateurs de produits de terroir: la FWA est à vos côtés!

Posté le 27 mai 2015 | comment Aucun commentaires.

Mercredi dernier, une réunion s’est tenue à Herve afin d’essayer de sortir de l’impasse dans laquelle se trouvait la fromagerie Munnix. La FWA était présente à cette réunion afin de trouver une solution pour ce cas particulier mais aussi pour avancer dans cette problématique pour tous les autres producteurs de produits laitiers à la ferme. Des solutions existent afin de leur permettre d’accéder aux assouplissements prévus dans la législation européenne…mais il faut pouvoir les mettre en place. Une deuxième rencontre aura lieu cette semaine pour continuer à avancer. Mais soyez en sûrs, la FWA n’a pas attendu ce problème médiatisé pour se remuer. On y travaille tous les jours pour vous !

Ana Granados

A cette réunion étaient présents le ministre de l’Agriculture Willy Borsus, le bourgmestre de Herve, le producteur, l’AFSCA, différents experts et la FWA. Parmi les propositions faites pendant la réunion, il en est une donnée par le ministre Borsus qui nous tient particulièrement à cœur. Celle de la création d’une cellule à l’AFSCA pour soutenir les petits producteurs. La FWA se réjouit particulièrement de cette initiative, cela va dans le sens souhaité par la FWA, et réclamée depuis longtemps, de prendre en compte les problématiques liées à la transformation à la ferme. C’est un pas de plus dans l’accompagnement et la recherche de solutions pour les petits producteurs. En 2012, un groupe de travail spécifique concernant les produits fermiers avait été mis en place à l’AFSCA à la demande de la FWA et d’Accueil Champêtre en Wallonie. Ce groupe nous a permis de porter des problématiques concrètes rencontrées sur le terrain, dont entre autres et déjà, la problématique de la Listeria dans les produits laitiers à base de lait cru. A l’époque, les assouplissements possibles avaient déjà été évoqués. La Faculté de Gembloux avait été chargée de trouver des moyens pour que les producteurs puissent prouver que le seuil de 100 UFC/g ne serait pas dépassé pendant la durée de conservation afin d’échapper à celle d’absence au moment de la fabrication. Mais c’est un travail de longue haleine et il n’est pas toujours évident de trouver les moyens financiers suffisants pour mener les recherches nécessaires.

La mise à disposition pour les producteurs du guide d’autocontrôle pour la transformation des produits laitiers à la ferme (G-034) est également une réussite de la FWA. Le guide était rédigé par le secteur agricole, en collaboration avec des experts, afin qu’il puisse être un outil pour la mise en place de ses activités à la ferme. Et nous avons pu faire en sorte que l’AFSCA se saisisse du guide et le publie! Diversiferm s’en sert aussi pour conseiller les agriculteurs qui se lancent dans cette aventure. La révision du guide est en cours à notre demande et avec la collaboration de la FWA, ACW et Diversiferm. C’était nécessaire à nos yeux en raison de certaines évolutions technologiques et législatives. Ce guide contient un plan HACCP «light» (le HACCP est un outil qualité qui permet de maitriser les risques liés à la sécurité alimentaire lors de la transformation) pour les producteurs du secteur primaire qui vendent la plupart de leurs produits directement au consommateur. Même si les critères qui fixent l’accès aux assouplissements (pourcentage de vente directe, rayon de distribution…) pourraient être rediscutés et faire partie de nos revendications…

Si vous êtes membre de la FWA et d’ACW, ayez la certitude qu’on s’occupe de vous, quelle que ce soit votre orientation. Mais nous avons aussi besoin de vous afin de savoir ce dont vous avez besoin. Nous voulons travailler avec vous, producteurs et transformateurs fermiers, en fonction de vos réalités, dans le respect de la santé du consommateur qui vous tient aussi très à cœur.

Un représentant de la commission Lait de la FWA était également présent mercredi à Herve pour soutenir les producteurs qui font du fromage. Son intervention fût brève et claire; «La commission Lait de la FWA défend et soutient les agriculteurs-transformateurs, les encourage et aide dans leur démarche de transformation mais en respectant des principes de base en matières de sécurité alimentaire car le secteur n’a pas besoin d’un nouveau scandale ou crise alimentaire» Voilà un excellent résumé!

 

Articles pouvant vous intéresser