Rapport d'activités 

Belpotato, dont la FWA est l'un des membres fondateurs, vient de sortir son rapport d'activités. 

Les acteurs de la filière pomme de terre en étaient conscients, les relations interprofessionnelles dans le secteur méritaient d’être mieux encadrées. Après avoir connu une croissance exponentielle les 30 dernières années, où l’on a vu la Belgique devenir un des acteurs mondiaux principaux dans le secteur des produits de pomme de terre transformés, grâce à des investissements importants et continus dans les exploitations et les unités de transformation, l’heure était à la réflexion sur l’avenir.

Deux premiers chantiers de fond ont été rapidement ouverts, sur les relations contractuelles et sur les plants de pomme de terre. Ils devraient apporter d’ici fin 2021 des propositions d’améliorations significatives.

Mais la première année d’activité a surtout été marquée par deux événements marquants pour le secteur :  la crise de la Covid-19 et la transition post-CIPC.

 

Belpotato.be au four et au moulin durant la crise Covid-19 :

De mars à juin 2020 Belpotato.be a établi et actualisé un état des lieux chiffrés de la situation, publié 7 communiqués de presse en temps réel (https://belpotato.be/fr/communiques-de-presse/), a accompagné ses membres dans la réalisation des démarches répétées vers les politiques régionaux, fédéraux et européens (en concertation étroite avec les interprofessions française et hollandaise), organisé la déclaration de stocks qui a permis d’avoir une analyse pointue de la situation , soutenu l’utilisation normale des volumes sous contrats, activé la recherche de débouchés alternatifs vers l’export, le bétail et la biométhanisation en lien avec les fédérations… Un premier résultat majeur a ainsi été atteint : quasiment aucune pomme de terre n’a dû être épandue au champ !

Ce travail de fond a donc permis de faire reconnaitre le secteur comme fortement touché par la crise, ce qui a mené à l’octroi d’une aide financière régionale exceptionnelle, tant en Flandre qu’en Wallonie, validée par l’Union européenne ;

L’organe d’administration s’est réuni 2 fois en présentiel et 13 fois en distanciel sur l’année 2020, signe du suivi proche de la crise Covid-19 ;

 

Transition post-CIPC :

Dans ce dossier, Belpotato.be a constamment soutenu et vulgarisé en Belgique les initiatives prises à l’échelle européenne par l’EUPPA, Europatat, le Copa-Cogeca et plusieurs institutions de R&D : information répétée sur le dates clés de retrait du CIPC, élaboration du protocole de nettoyage des hangars, définition et adoption de la LMR temporaire, plan de surveillance sectoriel pour les prochaines années… Belpotato.be a suscité l’organisation de 2 webinaires thématiques réalisés en juillet 2020 par la Fiwap et le PCA. Côté technique, une plaquette de conseils pour la sécurité lors de la thermonébulisation a été rédigée et mise à disposition des professionnels en collaboration avec Arvalis et Groupama (voir sur https://belpotato.be/fr/actua/thermonebulisation-prevention-et-securite-6/

 

Mise en route rapide de 3 groupes de travail sur base des priorités d’action définies :

  • Groupe de travail « relations contractuelles » : sous la conduite du SPF Economie, ce groupe s’est réuni 5 fois à partir du 15 octobre et jusque fin décembre et a poursuivi ses travaux en 2021. Sa mission est de réactualiser le Code Laruelle établi en 2006 et qui sert de socle aux relations contractuelles entre production et négoce/industrie. Ce groupe veut tirer les leçons des situations difficiles vécues ces dernières années suite aux rendements faibles, qui ont affaibli la valorisation sous contrat. Les notions aussi fondamentales que le type de contrat, l’évaluation de la qualité, le transfert de propriété ou la force majeure sont au cœur des discussions. Le groupe devrait terminer ses travaux fin juin 2021 au plus tard ;
  • Groupe de travail « plants » : ce groupe très large a démarré en septembre 2020 et a fait l’inventaire des problèmes rencontrés par la filière d’approvisionnement en plants de qualité en Belgique. Les défis à relever concernent la création variétale, la multiplication en Belgique des variétés protégées, la certification des plants en Flandre et en Wallonie, le contrôle des plants introduits en Belgique, la promotion des plants belges… L’objectif est clairement d’améliorer la disponibilité et la qualité des plants utilisés par les producteurs belges de pommes de terre de consommation. Un document synthétique de conseils et recommandations à la réception des plants a été élaboré et diffusé en mars 2021 (voir sur https://belpotato.be/fr/communiques-de-presse/bien-grer-le-plant-pour-une-culture-russie-communiqu-belpotatobe-22-mars-2021-24/)
  • Groupe de travail « post CIPC et conservation des pommes de terre » : réuni à 2 reprises en 2020, ce groupe ce travail a encadré les démarches vers les autorités et la communication vers les professionnels dans le dossier sensible du retrait du CIPC.

 

Défense de matières actives importantes pour le secteur :

Belpotato.be a soutenu le maintien des molécules difenoconazole et métribuzine, et l’agréation (ou modification d’agréation) des produits commerciaux BIOX-M et Argos.

 

LIRE AUSSI...

- Qu'est-ce que Belpotato ? 


 

Devenir membre FWA

Suivez l'évolution des prix grâce à notre outil de marchés
Savoir quand commencer vos récoltes grâce à notre outil météo
Nous vous offrons une sécurité juridique grâce à notre syndicat
Tout savoir sur votre secteur grâce à nos actus et notre pleinchamp

Inscrivez-vous à notre newsletter