Les restrictions imposées par le confinement sont parfois difficiles à accepter et à gérer… Si certains ont un espace extérieur privé pour profiter du grand air, d’autres doivent quitter leur domicile pour se promener.

Oui mais pas n’importe où!
Non, les champs fraichement semés ne sont pas des terrains de pétanque ou des bacs à sable géants!
Non, les escourgeons ne sont pas de pelouses verdoyantes pour pique-niquer!
Non, les tournières enherbées ne sont pas des circuits de VTT ou de quad!

Vous êtes nombreux à nous avoir relaté des rencontres inopportunes dans vos champs ou aux abords de ceux-ci. Toutes les excuses sont bonnes. Entre la crainte de croiser quelqu’un sur le chemin, l’envie de laisser son toutou vagabonder et se rouler dans la terre fraichement ameublie ou encore cette belle bande de «pelouse» qui se prête si bien aux roues de VTT, moto ou quads… Sauf que ce ne sont ni des parcs publics, ni des jardins où chacun fait ce qu’il veut. Dans ces champs sont semés le fruit d’un dur labeur mais aussi et surtout, d’une récolte qui doit garantir la nourriture des prochains mois. Et ça, certains semblent l’oublier!

Comme elle l’a fait récemment à propos des déchets retrouvés dans nos champs suite à la fermeture des recyparcs, la FWA vient de lancer une grande campagne de sensibilisation au respect des cultures et des terres agricoles. Outre le fait que ce sont des propriétés privées sur lesquelles il est interdit, sauf autorisation expresse de l’exploitant, de circuler, il en va du respect du travail réalisé. S’il est impossible de clôturer tous les champs ou d’y placer mille et une pancartes rappelant le caractère privé de ces espaces, nous proposons de sensibiliser les promeneurs en tout genre à rester sur les chemins. Cette campagne, un peu décalée, rappelle au promeneur qu’on ne marche pas et on ne roule pas dans les champs. Lancée tant sur Facebook que sur Internet, il est également prévu de placer plusieurs bâches en différents endroits de Wallonie, à la croisée de chemins fortement fréquentés en cette période de confinement. N’hésitez pas à la partager largement mais aussi à contacter vos sections locales FWA si vous souhaitez commander une bâche pour placer sur vos champs.

Cette campagne de sensibilisation sera amenée à évoluer au fil de vos retours. Dès lors, n’hésitez pas à nous revenir avec des photos et des témoignages si vous êtes concernés par ce type de désagréments.

Vous pouvez également retrouver les pdf à télécharger en format A4

A4_Lune_MarchePasChamp A4_Lune_MarchePasChamp

Lune

Mars

 

Devenir membre FWA

Suivez l'évolution des prix grâce à notre outil de marchés
Savoir quand commencer vos récoltes grâce à notre outil météo
Nous vous offrons une sécurité juridique grâce à notre syndicat
Tout savoir sur votre secteur grâce à nos actus et notre pleinchamp

Inscrivez-vous à notre newsletter