Christian Dawance est responsable du CGTA, le Centre de Gestion et de Technique Agricole de la FWA. Au début du printemps dernier, nous vous présentions la dynamique #GOFWA, qui emmène l’ensemble des composantes de notre organisation vers encore plus d’efficacité au service des agriculteurs qui nous font confiance. Le CGTA a naturellement également conçu son plan d’évolution dans cette même philosophie d’amélioration constante de son travail à votre service. Christian  nous en explique les lignes directrices.

 

Pleinchamp : Christian, vous venez de prendre les rênes du CGTA, quels sont vos projets prioritaires pour le service ?

Christian Dawance : Comme pour les autres services de la FWA, nous avons aussi conçu notre plan d’évolution dans la dynamique #GOFWA. L’objectif pour nous tous est d’améliorer le service que nous proposons à nos membres ou clients. Pour le CGTA, nous avons voulu mettre l’accent sur le renforcement du conseil. Notre service propose déjà une analyse pointue de la situation de la ferme, sur le plan technique et économique, notre volonté est d’aller plus loin dans le volet conseil. Pour utiliser une image parlante, l’agent du CGTA doit être aux côtés de l’agriculteur dans le « cockpit » de l’exploitation, surveiller les écrans de contrôle avec lui, et l’aider à concevoir la suite de son plan de vol.

 

PC : Comment allez-vous procéder pour concrétiser cette évolution ?

CD : Notre service accueille sans cesse de jeunes conseillers que nous devons former et accompagner pour faire d’eux ces précieux co-pilotes pour nos clients agriculteurs. La formation de nos agents va être renforcée dans ce sens, de même que l’accompagnement par des agents plus expérimentés. Notre service regorge de compétences, et nous allons aussi davantage organiser le partage de celles-ci entre agents, via des réunions thématiques en interne, et des réunions d’échange régulières. Chaque ferme suivie, chaque agriculteur rencontré sont une nouvelle source de connaissance, et nous allons continuer à nous enrichir sans cesse de ces expériences. Par ailleurs, il est important aussi pour nous de délivrer l’analyse des résultats le plus rapidement possible après la récolte de ceux-ci : plus on est proche, plus c’est pertinent. Raccourcir le délai entre la récolte et la livraison du résultat est donc aussi l’une de nos premières priorités !

 

PC : Votre service dispose aussi de nouveaux outils plus performants ?

CD : Oui, tout à fait ! A la fois dans notre gestion interne, au travers d’une base de données partagée par toute la maison FWA, ce qui nous rend plus efficace encore en termes de connaissance du profil de nos membres et clients, et dans notre gestion technique et économique des dossiers, grâce à un nouveau programme qui vient d’être mis en place. Cet outil offre l’avantage d’être constamment adaptable, ce qui va nous permettre d’augmenter encore ses performances au fil du temps pour affiner les résultats par des indicateurs pertinents et, en conséquence, le conseil que nous pouvons apporter aux agriculteurs.

 

PC : Le volet aides à l’installation et à l’investissement est aussi un axe de travail capital pour le CGTA.

CD : Le renouvellement des générations, l’installation des jeunes, est une préoccupation pour tout qui s’intéresse de près ou travaille dans le secteur agricole. Forcément, c’est le cas du CGTA aussi, qui accompagne les jeunes dans leur installation depuis des années. Nous avons une équipe de 4 agents qui s’occupe exclusivement de l’installation et de l’investissement en agriculture, et nous comptons la renforcer. Pour nous, que le suivi soit imposé ou non, il reste un élément crucial d’une installation sereine et réussie. Pour tout jeune qui démarre une carrière, c’est essentiel de bénéficier d’un accompagnement et d’un conseil expérimenté, c’est encore plus vrai en agriculture, où l’importance des fonds investis croît sans cesse, et où le contexte économique est très changeant. C’est important aussi encours de carrière, d’avoir un conseiller expérimenté qui aide à la prise de décision et à la gestion des investissements pour faire évoluer l’exploitation.

 

PC : D’autres projets encore pour le service ?

CD : Oui, nous avons la chance d‘appartenir à la « famille FWA » qui est constituée d’un grand nombre de services et d’acteurs qui, ensemble, offrent un encadrement complet du secteur. Nous devons tirer le meilleur parti les uns des autres, et de nos expertises respectives. Nous allons donc renforcer notre collaboration avec le réseau des secrétaires, avec les services de la FWA de Gembloux, avec Fiscalifwa, avec le service d’études qui peut nous apporter beaucoup en termes de formation continue… Nous allons améliorer les synergies, et réfléchir à de nouveaux services à offrir ensemble aux agriculteurs pour qui nous travaillons.

Devenir membre FWA

Suivez l'évolution des prix grâce à notre outil de marchés
Savoir quand commencer vos récoltes grâce à notre outil météo
Nous vous offrons une sécurité juridique grâce à notre syndicat
Tout savoir sur votre secteur grâce à nos actus et notre pleinchamp

Inscrivez-vous à notre newsletter