Début octobre, la Fédération Wallonne de l’Agriculture mobilisait ses agriculteurs du Hainaut pour une action de sensibilisation organisée à Soignies sur le projet de construction de ligne à très-haute tension, la Boucle du Hainaut.

Cette ligne devrait traverser toute la province et impacter potentiellement de nombreuses exploitations agricoles. La  FWA s’est impliquée dès le départ du processus de discussion du projet, demandant à la société Elia (porteuse du projet), de revoir sa copie et de mieux prendre en compte les préoccupations légitimes du monde agricole.

Pour rappel, la FWA s’est en effet positionnée fermement sur plusieurs points :

  • Au stade actuel, la pertinence même de la ligne ni son utilité pour le développement de la province de Hainaut ne sont pas démontrées
  • Le tracé doit être économe de terres agricoles et se calquer au mieux sur celui d’infrastructures existantes (autoroutes, lignes ferroviaires, autres lignes HT, … )
  • Le chantier doit causer le moins de nuisances possibles
  • Des solutions doivent être proposées pour limiter les risques potentiels des effets des courants induits sur les installations d’élevage
  • Elia doit se montrer réellement à l’écoute, et communiquer clairement et objectivement sur l’entièreté du projet et de ses implications
  • Il est impératif de s’assurer que ce projet, tel qu’il est conçu, est dépourvu de tout effet néfaste sur la santé humaine ainsi que sur la santé et le bien-être des animaux.

 

Ces revendications ne nous semblent pas avoir été suffisamment entendues, ou du moins prises en compte par la société Elia.

Aussi, la FWA soutient la résolution qui sera présentée demain par les députés François Desquesnes, André Antoine et Samuel Nemes devant le Parlement wallon.

Cette motion demande au Gouvernement :

  • d'objectiver les besoins réels de transport d'énergie électrique pour la Wallonie, notamment avec l'appui de la Commission de Régulation de l'Électricité et du Gaz (CREG), et de faire la balance des intérêts entre l'adaptation des réseaux électriques et la préservation de la santé et de la qualité de vie des Wallons;
  • d'établir des normes environnementales applicables à tout nouveau projet de ligne à haute tension sur le territoire wallon en s'appuyant sur les meilleurs standards européens en matière de protection de l'environnement, de la santé, de l'agriculture, du paysage et de la nature;
  • d'établir pour toute modification du plan de secteur visant l'installation de grandes infrastructures un comité d'accompagnement associant un collège d'experts et les représentants des citoyens et des communes;
  • en conséquence, de ne pas donner suite à la demande de modification du plan de secteur introduite par Elia pour son projet de « Boucle du Hainaut

 

L’approbation de cette résolution par le parlement devrait permettre, au minimum, d’accorder le temps de mieux étudier les impacts de la construction de cette ligne sur les exploitations agricoles, ainsi que sur la santé des citoyens.

 La FWA rappelle à cet égard, qu’elle a demandé qu’une étude objective soit réalisée sur ces impacts. Cette étude, menée par des scientifiques de l’Université de Liège, a livré ses premiers résultats. La FWA, qui juge l’approche de l’étude trop théorique, souhaite que cette étude soit approfondie et que le projet de construction de la Boucle du Hainaut n’avance pas davantage avant que des résultats d’étude très concrets soient délivrés.

 

Devenir membre FWA

Suivez l'évolution des prix grâce à notre outil de marchés
Savoir quand commencer vos récoltes grâce à notre outil météo
Nous vous offrons une sécurité juridique grâce à notre syndicat
Tout savoir sur votre secteur grâce à nos actus et notre pleinchamp

Inscrivez-vous à notre newsletter