Le projet de la « Boucle du Hainaut », qui prévoit la construction d’une liaison électrique haute-tension entre Avelgem et Courcelles, inquiète les agriculteurs. Le corridor envisagé par Elia, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité, pourrait impacter de nombreuses exploitations agricoles situées sur son itinéraire. Ce dimanche, la FWA, la FJA, l’UAW et la FUGEA iront exprimer leurs inquiétudes par une action menée en front commun dans la région de Soignies.

Ce 4 octobre, les agricultrices et agriculteurs de la province du Hainaut organisent ensemble une action de sensibilisation près de Soignies (Ferme Flament-Deladrière - Rue de Thoricourt 2 -7063 Chaussée-Notre-Dame-Louvignies), au sujet du projet de « Boucle du Hainaut ».

La Fédération Wallonne de l’Agriculture (FWA) et la Fédération Unie de Groupements d’Eleveurs et d’Agriculteurs (FUGEA), qui ont participé aux réunions préparatoires relatives à ce projet, sont en effet inquiètes de ne pas voir leurs remarques et revendications suffisamment prises en compte dans le projet présenté par Elia à l’occasion de sa tournée de réunions d’information.

Nos organisations se sont en effet positionnées fermement sur plusieurs points :

  • Le tracé, que ce soit la ligne aérienne ou de la ligne enterrée, doit  impérativement être éloigné des bâtiments d’élevages
  • Le tracé doit être économe de terres agricoles et se calquer au mieux sur celui d’infrastructures existantes (autoroutes, lignes ferroviaires, autres lignes HT, … )
  • Des solutions doivent être proposées pour limiter les risques potentiels des effets des courants induits sur les animaux d’élevage
  • Le chantier doit causer le moins de nuisances possibles
  • Elia doit se montrer réellement à l’écoute, et communiquer clairement sur l’entièreté du projet et de ses implications
  • Il est impératif de s’assurer que ce projet, tel qu’il est conçu, est dépourvu de tout effet néfaste sur la santé humaine ainsi que sur la santé et le bien-être des animaux.

Ces revendications ne nous semblent pas avoir été suffisamment entendues, ou du moins prises en compte par la société Elia.

Ce dimanche 4 octobre dès 15 heures, les agriculteurs et agricultrices de la région se donneront donc rendez-vous en tracteur sur les terres de la Ferme Flament-Deladrière afin de sensibiliser les responsables des communes traversées, ainsi que les médias aux risques posés par ce projet.

 

logo front vert

Devenir membre FWA

Suivez l'évolution des prix grâce à notre outil de marchés
Savoir quand commencer vos récoltes grâce à notre outil météo
Nous vous offrons une sécurité juridique grâce à notre syndicat
Tout savoir sur votre secteur grâce à nos actus et notre pleinchamp

Inscrivez-vous à notre newsletter