Une interview de Marianne Streel – Présidente de la FWA

D’où vient l’idée de cette dynamique #GoFWA ?

La FWA vient d’avoir 20 ans, nous reposons sur une tradition de 100 ans de syndicalisme agricole. Au fil du temps, nos organisations ont toujours eu à cœur d’évoluer. Aujourd’hui, le contexte est plus changeant qu’il ne l’a jamais été. Nos missions de base restent évidemment la défense collective du secteur, et la défense individuelle de nos membres, mais nous avons aussi une mission sociétale.

Notre monde bouge vite, très vite. C’est notre devoir, en tant qu’organisation, d’être là pour accompagner les agriculteurs dans les évolutions que le secteur traverse. Nos exploitations doivent s’adapter, et nous devons être là pour les soutenir dans leur cheminement vers toujours plus de durabilité, vers l’innovation, la digitalisation… Dans nos fermes, le travail a énormément évolué, notre organisation se doit de suivre le rythme.  C’est dans cet objectif, de renforcer notre efficacité et notre organisation que nous avons réfléchi collectivement cette dynamique, sur l’impulsion du secrétariat général et du conseil d’administration. C’est un processus logique pour la FWA, comme pour toute entreprise qui veut avancer avec son temps.

 

Comment la construction de cette dynamique s’est-elle concrètement passée ?

A la FWA, et c’est d’ailleurs notre slogan, la philosophie de travail c’est « par les agriculteurs, pour les agriculteurs ». Cela signifie que ce sont vraiment les agriculteurs qui fixent nos lignes directrices. Pour accompagner ce travail, les agriculteurs peuvent compter sur l’appui de nos services. Cette dynamique, cette relation permanente entre les agriculteurs et les services, c’est une grande richesse de notre organisation : c’est la rencontre de l’expérience de terrain, et des compétences techniques, économiques, politiques…de nos services.

Chaque direction de service a réfléchi son plan d’action en regard d’objectifs généraux. Ces plans ont été avalisés par nos structures ensuite, par le conseil d’administration et le secrétariat général. Cette co-construction de notre évolution s’inscrit une fois de plus dans notre schéma de travail, de collaboration entre nos équipes et nos structures.

 

Ces objectifs généraux, quels sont-ils ?

Nous ne voulons pas révolutionner notre organisation, mais la faire évoluer avec son temps, c’est la première chose. La FWA a grandi, changé… Il était nécessaire d’adapter son fonctionnement aux évolutions qui se sont mises en place au fil du temps. L’objectif de ces plans est, pour les différents services, de fixer des objectifs, des priorités, des projets, des modes de fonctionnement. A terme, en clarifiant les choses, nous voulons atteindre une plus grande fluidité dans le travail, une meilleure communication interne et externe. Si chaque membre du personnel travaille dans un cadre plus clair, avec des processus internes définis, ça renforce le bien-être au travail et l’efficacité. C’est positif pour nos membres, comme pour nos collaborateurs.

 

Très concrètement, le suivi de ces plans s’organise comment ?

Si chaque direction de service a préparé son propre plan, c’est dans une dynamique de collaboration qu’ils se mettent en place. Nos responsables des services se voient régulièrement pour faire un bilan de l’avancée des projets, formaliser les collaborations… Et puis, bien évidemment, au jour le jour, nos services collaborent, comme ils l’ont toujours fait. Chaque service avance selon son rythme, ses priorités… Nous avons la chance d’avoir un personnel impliqué, qui exerce et assume ses responsabilités : la dynamique #GoFWA s’appuie sur cette richesse interne, en renforçant la clarté des processus, l’auto-responsabilisation, la communication interne et externe.

Lors de ma candidature comme présidente, j’avais exprimé mon souhait de voir évoluer les structures. Je suis présidente de la FWA depuis un peu plus de 2 ans, mais avant cette fonction, j’ai été présente dans les structures depuis près de 30 ans, et c’est en observant leur fonctionnement que m’est venue la conviction qu’elles devaient évoluer. Je remercie le secrétariat général et l’ensemble du personnel d’avoir embrayé dans cette démarche, et dans cette impulsion collective de la dynamique #GOFWA.

 

L’année 2021 va donc être très active à la FWA ?

Nous avons récemment reçu les résultats de l’enquête réalisée auprès des agriculteurs, et de représentants des organisations avec lesquelles nous travaillons, du monde politique… Les agriculteurs ont été très nombreux à prendre le temps de répondre à cette enquête, réalisée par une société indépendante, et nous en sommes très heureux. Les résultats de cette enquête vous seront très bientôt communiqués. Ils nous donnent un signal très stimulant, car ils sont vraiment positifs.

Dans le même temps, nous avons relevé une hausse du nombre de membres significative : l’année 2020 est la meilleure année à cet égard depuis 5 ans.

Cette marque de confiance que nous porte le secteur agricole est évidemment un formidable carburant, qui nous donne l’énergie pour nous lancer à fond dans cette dynamique #GoFWA.

Donc, oui, nous démarrons cette année 2021, qui est pleine de défis, avec enthousiasme, au service de nos membres !

 

 

Devenir membre FWA

Suivez l'évolution des prix grâce à notre outil de marchés
Savoir quand commencer vos récoltes grâce à notre outil météo
Nous vous offrons une sécurité juridique grâce à notre syndicat
Tout savoir sur votre secteur grâce à nos actus et notre pleinchamp

Inscrivez-vous à notre newsletter