Cycle de l'IBR et vaccination

Comment l'IBR se transmet-elle ? Comment l'éviter, ou limiter la contagion ? Comment fonctionne la vaccination ?

Ces quelques visuels clairs pour tout vous expliquer ! 

 

 

Fiche1 : Cycle du virus

Cycle du virus

Le bovin infecté va devenir extrêmement contaminant 3 à 4 jours après son infection. Après 16 jours d’excrétion du virus, il va devenir porteur latent. C’est-à-dire qu’il va positif à l’IBR pour l’ensemble de sa vie.  En cas de stress, il va alors recommencer à excréter le virus et contaminer son environnement.

 

Fiche2 : vitesse de propagation du virus

Propagation du virus

Une bête infectée va en contaminer 7 autres. En 2 jours, il y aura déjà 56 bovins positifs dans le troupeau. (Ce sont des chiffres théoriques)

 

Fiche 3 : transmission du virus au sein de l’exploitation

Transmission du virus

La contamination se fait soit par contact direct entre bovins soit par contact indirect via le transfert de sécrétion nasale contaminée sur les personnes ou le matériel.

 

Fiche 4 : voies d’entrée du virus dans une exploitation saine

Voie d'entrée du virus

La voie d’entrée principale de l’IBR dans une exploitation saine est le transport et l’achat d’animaux sans quarantaine stricte. 

Les autres voies d’entrée sont les contacts avec les voisins de prairie, le prêt de matériel souillé ou encore les visiteurs qui sont en contact étroit avec des bovins (vétérinaires, marchands,…..)

 

Fiche 5 : vaccination

Vaccination IBR

La vaccination contre l’IBR va empêcher l’excrétion du virus MAIS en aucun cas ne va empêcher une vache vaccinée et saine d’être contaminée . 

 

Fiche 6 : Protocole type

Protocole vaccination

L’immunité des veaux est acquise pas l’ingestion d’un colostrum de qualité venant de mère vaccinée. Cette immunité perdure dans l’organisme en moyenne durant 3 mois.

A l’âge de 3 mois, l’ensemble des veaux doivent recevoir la première injection du vaccin (1 injection pour un vaccin vivant et 2 pour un vaccin mort) . Pour instaurer une hyper immunité, il est important de faire un rappel tous les 6 mois.  En cas de forte pression d’infection, il est possible de vacciner les veaux en intranasal entre 2 et 4 semaines de vie.

Pour garantir une sécurité sanitaire du troupeau, il faut éviter au maximum d’avoir des animaux avec un « trou immunitaire ».

Devenir membre FWA

Suivez l'évolution des prix grâce à notre outil de marchés
Savoir quand commencer vos récoltes grâce à notre outil météo
Nous vous offrons une sécurité juridique grâce à notre syndicat
Tout savoir sur votre secteur grâce à nos actus et notre pleinchamp

Inscrivez-vous à notre newsletter