Une toute récente publicité de la chaîne de supermarchés Delhaize propose aux consommateurs de choisir le lait bio de la marque du magasin pour s’assurer du respect du bien-être des vaches qui l’ont produit. Cette publicité choque légitimement les producteurs laitiers qui respectent tous, quel que soit le mode de production (conventionnel ou bio), des normes extrêmement strictes en matière de bien-être animal. La Fédération Wallonne de l’Agriculture demande donc à Delhaize de cesser la diffusion de cette publicité qui suggère que certains éleveurs ne respectent pas ces normes.

 

La publicité diffusée largement par la marque Delhaize interpelle le consommateur  de la façon suivante : « Le lait qui provient de productions intensives où les vaches sont surexploitées, vous n’en voulez plus, et vous avez raison ! ».

La FWA rappelle que la production laitière de notre région est intimement liée au sol, que nos vaches pâturent à la belle saison, et que notre élevage laitier n’est en rien industrialisé, puisqu’une ferme wallonne moyenne produisant du lait compte environ 55 vaches, tandis que la ferme wallonne strictement axée sur la production laitière compte 74 vaches en moyenne.

L’élevage laitier wallon respecte des normes sévères en matière sanitaire, environnementale et de bien-être animal. De plus, notre élevage laitier est engagé dans une démarche de renforcement constant de sa durabilité.

La FWA veut rappeler qu’opposer les modes de productions, et dès lors les producteurs, ne fait qu’affaiblir un secteur agricole déjà économiquement très fragile. La diversité de notre agriculture familiale, de ses modèles d’exploitations, de ses modes et types productions, font sa richesse.

Le cadre réglementaire auquel se soumettent les agriculteurs de chez nous en fait l’une des agricultures les plus sûres du monde en termes de santé, d’environnement et  de bien-être animal.

Aussi, la FWA estime que la publicité Delhaize qui sous-entend à mots à peine voilés, qu’une partie des éleveurs de chez nous traitent mal leurs animaux, doit être retirée des médias.

Elle a adressé ce message à la direction de la chaîne de supermarchés Delhaize et au jury d’éthique publicitaire. En l’absence d’une réaction satisfaisante de la part de la chaîne de grande distribution, la FWA exprimera sa colère au travers d’actions de terrain et entamera toutes les actions juridiques à sa disposition.

Devenir membre FWA

Suivez l'évolution des prix grâce à notre outil de marchés
Savoir quand commencer vos récoltes grâce à notre outil météo
Nous vous offrons une sécurité juridique grâce à notre syndicat
Tout savoir sur votre secteur grâce à nos actus et notre pleinchamp

Inscrivez-vous à notre newsletter