Il aura fallu près de 100 heures de négociations aux Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union européenne pour finaliser un Plan de relance de 750 milliards € adossé au prochain cadre financier pluriannuel de l’UE. La FWA espère que cet accord, non seulement soutiendra la relance de l’économie européenne frappée par la crise Covid-19 mais sera aussi le signal du redémarrage du moteur de la construction européenne.

Toutefois, le budget européen est une victime collatérale du compromis accordé aux pays « frugaux ». En effet, il a encore été raboté à 1074 milliards d’euros alors que la Commission préconisait initialement une enveloppe de 1.100 milliards € tandis que le Parlement avait formulé une proposition à 1.300 milliards €.

Au niveau de la PAC, le montant de l’enveloppe globale s’élève à 356,3 milliards dont 258,6 milliards € pour le premier pilier et 77,8 milliards € pour le second pilier. Ce montant est complété par des allocations au sein du plan de relance.

La Fédération Wallonne de l’Agriculture a maintes fois dénoncé le caractère insuffisant des diverses propositions budgétaires au regard des ambitions environnementales et climatiques assignées à la PAC. La FWA regrette dès lors vivement la nouvelle diminution du budget total de la PAC, preuve, s’il en est, que les dirigeants européens n’ont pas reconnu à sa juste valeur le rôle de l’agriculture et le caractère stratégique de notre approvisionnement alimentaire. A se demander si la sécurisation de l’approvisionnement alimentaire de près de 500 millions d’européens constitue une priorité pour nos dirigeants ! En outre, il est tout à fait significatif que l’accord final ne fasse aucune mention du revenu agricole ni du renouvellement des générations. C’est une amère déception pour la FWA.

L’enveloppe affectée à la Belgique s’élève quant à elle à 3,6 milliards €. La FWA souligne que notre pays enregistre une baisse disproportionnée de 14,8 % en prix constants par rapport au cadre financier pluriannuel précédent. La FWA note l’allocation particulière de 100 millions d’euros attribuée à la Belgique au sein du second pilier mais se pose des questions fondamentales sur les modalités précises d’utilisation de ces montants. 

La FWA prend bonne note de la mise à disposition du secteur agricole d’une partie du fonds de soutien au Brexit. Elle espère néanmoins que ces montants pourront bénéficier aux producteurs.

La FWA prend également acte de la possibilité pour le secteur agricole d’être éligible à une enveloppe totale de 10 milliards € en provenance du programme Horizon Europe dédié à la recherche à l’innovation pour le secteur agroalimentaire.

 

Contacts              Marianne STREEL - Présidente FWA – 0475/401 507
                             José RENARD - Secrétaire Général FWA – 0497/516 571

Devenir membre FWA

Suivez l'évolution des prix grâce à notre outil de marchés
Savoir quand commencer vos récoltes grâce à notre outil météo
Nous vous offrons une sécurité juridique grâce à notre syndicat
Tout savoir sur votre secteur grâce à nos actus et notre pleinchamp

Inscrivez-vous à notre newsletter