Il y a quelques jours, nous apprenions que dans certains supermarchés de la chaîne de distribution Lidl, une marque de lait belge était proposée aux clients à seulement 40 centimes le litre. Pour la FWA, une telle promotion est excessive, et ne respecte pas les efforts engagés par nos producteurs belges pour proposer aux consommateurs un lait de grande qualité. Dès lors, nous avons interpellé l'enseigne et demandé à rencontrer ses responsables. Voici le courrier que nous leur avons adressé.

Anne Pétré

Fin de semaine dernière, nous avons constaté avec un certain étonnement et une colère bien légitime, l’apparition d’une promotion sur le lait dans vos rayons.

40 centimes pour un litre de lait ! Un prix inférieur à la plupart des eaux que vous proposez en rayon, et en tout état de cause, nettement insuffisant pour couvrir les coûts de production engagés par les producteurs laitiers de notre pays. Ce prix en magasin ne permet pas un prix départ ferme qui couvre les coûts de production engagés par nos éleveurs.  

Pour la Fédération Wallonne de l’Agriculture, un lait vendu à ce prix pose deux problèmes majeurs.

D’une part, il ne respecte pas le travail de nos producteurs laitiers, pour les raisons évoquées ci-avant : ce prix ne couvre pas les coûts de production engagés par nos éleveurs pour respecter les hauts standards de qualité de notre production laitière belge.

D’autre part, une telle promotion envoie un message erroné aux consommateurs : vous pouvez vous procurer du lait de bonne qualité à 40 centimes le litre. Ce n’est en réalité pas le cas, du moins si l’on veut respecter l’ensemble des acteurs de la filière, en particulier le producteur.

En conséquence, la FWA ne peut accepter des promotions aussi drastiques sur le lait, comme sur aucun autre produit issu de nos fermes. En tout état de cause, une telle promotion ne peut en aucun cas être qualifiée de raisonnable.

Aussi, nous sollicitons une rencontre rapide avec vous, afin de discuter plus avant de la manière dont nous pouvons travailler ensemble à une prise en compte des réalités économiques du secteur agricole dans la formation de vos prix de vente. Merci de nous contacter à cet effet par retour de courriel.

Dans l’attente d’une réaction de votre part, nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, nos sincères salutations."

 

La réponse de l'enseigne:

 

« Le Directeur des ventes et du marketing de Lidl  explique que la promotion (40cent/L) sur le lait concerné est une initiative locale du magasin Lidl de Bilzen, dont le siège social n’avait pas connaissance.

La promotion établie par le magasin de Bilzen est la conséquence directe d’un stock important de marchandises non-vendues dont la date limite de consommation arrivait à échéance. Ce surplus est, quant à lui, le fruit de la création de stocks supplémentaires (par la chaîne) afin de répondre à la forte de demande des clients en période COVID et à l’arrêt de production de Belgomilk.

La direction annonce envoyer une communication à l’ensemble de ses magasins afin de rappeler que ces initiatives ne sont pas tolérées et qu’à l’avenir ces « problèmes » de stocks devront être traités par le siège social en amont.

Le directeur précise que la chaîne fixe ses prix de vente (et ses marges) de manière autonome et rejette toute influence potentielle.

Lidl s’excuse du désagrément et se tient à la disposition de la FWA pour une rencontre. »

Devenir membre FWA

Suivez l'évolution des prix grâce à notre outil de marchés
Savoir quand commencer vos récoltes grâce à notre outil météo
Nous vous offrons une sécurité juridique grâce à notre syndicat
Tout savoir sur votre secteur grâce à nos actus et notre pleinchamp

Inscrivez-vous à notre newsletter